mafate

Week-end randonnée à Mafate : 8 merveilles à découvrir

Classés au patrimoine mondial de L’UNESCO, les remparts vertigineux et les pitons escarpés de Mafate sont au cœur du Parc national de La Réunion. Le cirque est connu pour être dépourvu de routes, certes, mais le réseau de sentiers qui permettent de le parcourir à pied est foisonnant !


La difficulté des itinéraires varie d’une entrée à l’autre de cette terre sauvage et tourmentée qui a fortement marqué l’histoire de l’île. Mahafaty signifie « mortel » en malgache et témoigne de ce passé douloureux quand des esclaves en fuite, les marrons, trouvaient refuge au creux de ces reliefs accidentés. Les merveilles à voir à Mafate ne manquent pas : on vous dit tout !

 

 

La Nouvelle : l’îlet le plus visité de Mafate

 

mafate-la-nouvelle
© Nath and You – Le Village de La Nouvelle

 

La popularité de La Nouvelle est due principalement à son accès facile à partir du col des Bœufs dans le cirque de Salazie. Deux heures de randonnée suffisent pour atteindre la « capitale » de Mafate et savourer pleinement la nature préservée des lieux.


L’ambiance semble hors du temps sur ce plateau verdoyant. La plupart des visiteurs réservent une nuit en gîte pour profiter du point de vue sur les remparts, du charme des jolies cases traditionnelles et de la petite chapelle en bois. D’autres n’hésitent pas à faire l’aller-retour dans la journée !


La Nouvelle est le plus achalandé des îlets de Mafate. Vous pourrez y trouver une boulangerie, une boutique, une dizaine d’hébergements et même un bar. Qu’il fait bon flâner au Bistrot des Songes pour savourer une boisson fraîche, un sandwich ou un repas chaud !

 

 

Marla : un îlet accessible, « animé » et accueillant

 

L’autre grand classique de la randonnée à Mafate sur 2 jours est la boucle La Nouvelle — Marla en passant par le col des Bœufs. Le village mérite amplement le détour, ne serait-ce que pour la convivialité du snack-bar de Jimmy. Croyez-nous, une dodo bien fraîche et quelques bouchons sur une playlist 100 % Maloya, ça n’a pas de prix !


Les amateurs de confort pourront profiter du premier gîte de haut standing de Mafate : le Bois de Couleur. Dites adieu aux installations sommaires et aux lits superposés, les bungalows pour 2 personnes sont bien décorés, cosy et aérés. Cerise sur le gâteau, les petits déjeuners et les dîners sont absolument divins.


Vous ne serez pas déçu d’avoir choisi de passer la nuit ici lorsque vous apercevrez le troupeau de cerfs de Mr Bègue. À la Miellerie de Marla, l’apiculture et l’aquaponie sont à l’honneur. Leurs produits bio, disponibles à la boutique, profitent à l’ensemble des gîtes de l’îlet.

 

Le saviez-vous ? L’îlet de Marla a longtemps été le plus peuplé de Mafate.

Le nom de Marla vient du mot malgache Marolahy qui veut dire « beaucoup de gens ». Dans les années 1910, une dizaine de familles pratiquait l’élevage sur cet îlet isolé, ainsi que sur le plateau de Kerval et le rempart du Taïbit. La majorité des habitants ne quittait jamais le cirque et n’avait jamais vu la ville ou la mer.

 

 

La Plaine des Tamarins : un paysage fantasmagorique

 

mafate-la-plaine-des-tamarins
© Carte de La Réunion – La Plaine des Tamarins

 

Connue de tous les Réunionnais, la Plaine des Tamarins est un passage obligé sur le GR R1, le sentier qui relie La Nouvelle et Marla au col des Bœufs et au col de Fourche. Sur ce haut plateau recouvert d’une forêt de Tamarins les Hauts, l’atmosphère est unique.


Les arbres endémiques étalent leurs formes étranges agrémentées d’orchidées et de lichen. Le cadre est saisissant : d’un côté, la vue spectaculaire sur le Gros-Morne et le Piton des Neiges, de l’autre les remparts et les îlets du cirque de Mafate. L’endroit est parfait pour une pause pique-nique au milieu des vaches et des Tuit-Tuit.


Lorsque le temps est à la brume, le paysage est tout aussi enchanteur. L’allure torturée des branches renvoie une vision fantasmagorique des environs. Attention aux chutes, le chemin devient particulièrement boueux quand il pleut !

 

 

La cascade de Trois Roches : un site géologique exceptionnel

 

Le site géologique de Trois Roches, qui tire son nom des trois formations rocheuses qui l’entourent, est un des joyaux de l’île de La Réunion ! Accessible depuis le Maïdo ou le plateau de Marla, il donne à voir une immense dalle basaltique sur laquelle prend naissance une cascade vertigineuse.


Ici, l’eau de la rivière des Galets plonge dans un gouffre étroit et sombre situé 45 mètres plus bas. Prudence ! La pierre est glissante aux abords de la faille et une chute pourrait vous être fatale.


Après avoir profité de votre pause à l’abri des Filaos, ou avoir monté votre tente de camping si vous comptez bivouaquer, prenez le temps d’aller à La Tisanerie à 300 m en direction de Roche Plate. Sur place, vous pourrez déguster de délicieuses crêpes au miel, de la citronnade ou un bon café à l’italienne dans un véritable jardin d’éden.

 

 

Le Plateau du Kerval et son incroyable panorama

 

Souvent comparé à la Plaine des Tamarins, le Plateau de Kerval présente pourtant un paysage bien plus dramatique. Sous les flancs spectaculaires du Gros-Morne, ce lieu entouré de précipices infranchissables, sert de pâturage aux quelques bovins de race limousine des environs.


Le seul chemin d’accès est le sentier situé en face de la bifurcation du gîte de la Maison Laclos depuis La Nouvelle, Marla ou Roche Plate. Il faut ensuite grimper dans le lit caillouteux de la Ravine Kerval. Un tour de la mare qui sert d’abreuvoir aux bêtes sert de prétexte pour découvrir les panoramas et les cascades du Bras Massine et immortaliser la magie des lieux.

 

 

Aurère avec un crochet par l’église d’Îlet à Malheur

 

Aurère par le sentier Scout est une des plus belles randonnées de La Réunion. Elle offre des panoramas grandioses sur le Cimendef, le Morne de Fourche et le Piton Cabris. Dans la première partie du circuit, le passage sans garde-fous sur l’arête des Deux Fesses donne du fil à retordre aux marcheurs sujets au vertige, mais la vue à 360° est exceptionnelle.


La longue descente vers l’Îlet à Malheur ne présente pas de difficulté majeure. Le cimetière et la petite chapelle avec sa jolie cloche extérieure sont de vraies attractions dans le village. Vous pourrez trouver un gîte ici ou à Aurère situé à un kilomètre de là après la passerelle surplombant le Bras Bémale. Un bref détour par Bord Bazar vous permettra de profiter d’un point de vue unique.

 

Bon à savoir : le retour depuis Aurère par le sentier Augustave.


Le sentier Augustave est spectaculaire, il permet de faire une boucle en longeant le flanc de la Crête de la Marianne vers Bord Martin. La montée est sécurisée, mais elle est difficile. Elle n’est pas recommandée à ceux qui ont peur du vide en raison des nombreuses échelles et des passages à fleur de précipice.

 

 

L’Îlet des Orangers depuis Sans Souci par la canalisation

 

mafate-canalisation-des-orangers
© Source : Carte de la Réunion – L’Ilet des Orangers

 

Pour aller à Mafate, le point de départ de Sans Souci est un grand classique. Il permet d’accéder au cirque sans beaucoup d’efforts tout en profitant des panoramas grandioses. Le chemin de la canalisation, pratiquement plat, est un peu long, mais les points de vue sur la Rivière des Galets et Deux Bras sont à couper le souffle.


Une fois à l’Îlet des Orangers, la petite balade Brèche-Orangers bordée de sculptures vous fera découvrir le joli cimetière fleuri et de faire une baignade dans la rivière. Les plus courageux pourront faire un crochet par l’Îlet des Lataniers considéré comme le plus « sauvage » du cirque de Mafate en passant par le captage de la rivière Grand-Mère.

 

 

Grand Place et le village de Cayenne par Deux Bras

 

Grand Place est un îlet assez atypique qui se divise en trois secteurs distincts, Grand Place les Hauts, École et Cayenne. Ces plateaux agréables et fleuris sont accrochés au rempart de la Rivière des Galets et offrent des points de vue sublimes sur les montagnes, avec pour points d’orgue la statue du facteur de Mafate et la chapelle de Cayenne.


Le point d’entrée le plus utilisé pour avancer jusqu’à Grand Place est la piste de la Rivière des Galets. qu’il faut remonter, sous un soleil ardent, sur 12 km avant d’accéder à Deux Bras.


Heureusement, vous pouvez raccourcir cet itinéraire, assez pénible, en faisant appel à un 4×4 pour vous emmener jusqu’au lieu-dit et poursuivre plus confortablement votre randonnée. À partir de ce point, le sentier est relativement facile et il comporte de nombreux passages à gué qui permettent de se rafraîchir.

 

Notre coup de cœur : le bassin de Bras D’Oussy.

L’un des plus beaux bassins de La Réunion se trouve à l’entrée de Mafate, sous la passerelle du Bras d’Oussy. Pour y accéder, il faut emprunter le sentier à Deux Bras et passer le tunnel. En remontant la rivière à la nage, vous atteindrez de charmantes petites cascades, Comme ailleurs dans l’île, la baignade est sujette à la prudence !

 

 


N’hésitez pas à partir en randonnée dans Mafate avec un guide pour apprendre l’histoire du cirque et aller à la rencontre de ses habitants. L’Office de Tourisme de l’Ouest organise ainsi des séjours en immersion sur 3 jours pour prendre le temps de découvrir le mode de vie des Mafatais, la flore endémique, la faune et la géologie du cirque.


Pour vos déplacements en voiture, Zotcar est présent dans les villes de Saint-Pierre, Saint-Denis, Saint-Paul et à l’aéroport de La Réunion.

 

Louer une voiture sur Zotcar

Laissez nous votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *