21 spécialités culinaires incontournables à déguster en Guadeloupe

Vos papilles vont être ravies pendant vos vacances guadeloupéennes : de l’apéro au dessert et jusqu’au goûter, que vous soyez amateurs de fruits de mer ou de viande, bec sucré ou plutôt salé, prenez note, voici notre sélection des spécialités en Guadeloupe qu’il faudra tester au moins une fois pendant votre séjour !

 

Les plats typiquement guadeloupéens à goûter 

 

Les dombrés ouassous

On commence fort avec une spécialité de la cuisine guadeloupéenne tété dwet (à se lécher les doigts), au sens figuré comme au sens propre. Les dombrés sont des petites boules de farine que l’on fait mijoter dans une sauce à la tomate et aux ouassous, des grosses crevettes de rivière. D’où la nécessité de s’y prendre avec les mains 😉

A noter : les dombrés peuvent aussi être préparés avec des haricots rouges et des queues de cochon, ou encore avec des lentilles et du lard. Une version à base de patate douce plutôt que de farine de blé est aussi possible pour les intolérants au gluten. 

 

Le colombo de cabri 

D’influences indienne, le colombo est une sauce à base de poudre à colombo, de bois d’inde, de pomme de terre et d’aubergine, dans laquelle on fait mijoter du cabri, notre chèvre locale, avant de servir le tout avec du riz blanc. Il est également souvent proposé à base de porc, de poisson et l’un des plus renommés est le colombo de poulet. 

Si cela vous dit de refaire cette recette à votre retour de vacances, vous trouverez sans doute de la poudre à colombo aux marchés de Pointe-à-Pitre, de Sainte-Anne ou encore de Basse-Terre. 

 

Le moltani

Tant qu’on est dans les recettes d’origine indienne, on peut également citer le moltani, une soupe épicée à base de lentilles et de moringa, traditionnellement dégustée lors des cérémonies indiennes, en accompagnement du colombo.

 

Le bébélé

En excursion à Marie-Galante, laissez-vous tenter par ce plat typique de l’île : des bananes vertes aussi appelées poyo, mélangées à du lard, des queues de cochon, des tripes, de l’andouille, des pois d’angole, de la patate douce, du fruit à pain, du giraumon, du malanga (une racine proche de l’igname), du choux… Tout cela coupé en petits morceaux. Au final, ça donne une soupe crémeuse très savoureuse. 

 

Le matété de crabe

Il y a une chanson de gwoka (musique traditionnelle) connue en Guadeloupe qui dit “Sé matété a krab ki rann nou solid konsa”*. *Une bonne raison de goûter cette recette traditionnelle, composée de crabes de terre, qu’on a laissé mijoter avec des tomates, des aromates antillais (le combo oignons, cives, ail, laurier, persil, piment végétarien, clous de girofle), de la poudre à colombo, des lardons et du riz directement cuit dans cette préparation. « Tété dwet encore une fois »* !

*C’est le matété de crabe qui nous a rendus forts comme ça.

 

Consulter le guide de la location en Guadeloupe !

 

Les bokits

Un sandwich frit, fourré à la morue, au poulet ou encore au jambon-fromage, dans la version simple, qu’on mange à la plage ou en bord de route après une journée de randonnée en Guadeloupe. Miam miam !

En un peu moins gras, vous avez aussi l’agoulou, un autre sandwich typiquement guadeloupéen, qui cette fois n’est pas frit mais que l’on peut également fourrer de toutes sortes d’ingrédients : fromage, steak haché, poulet, morue, merguez, oeuf…

 

Les crêpes de poisson 

Il s’agit de crêpes roulées remplies d’une farce épaisse de poisson, que l’on passe ensuite dans de la chapelure pour les faire frire. Une spécialité guadeloupéenne bien gourmande que l’on peut retrouver à Terre-de-Haut, aux Saintes

 

Les desserts et goûters guadeloupéens à goûter 

 

Le tourment d’amour 

On reste aux Saintes et on passe au sucré ! Dès votre arrivée en bateau aux Saintes, des marchands vous proposeront ces gâteaux mous sur une base de pâte brisée, fourrés à la confiture tantôt de goyave, tantôt de coco ou de banane. Parfait au petit-dèj et pour le goûter.

 spécialité guadeloupe tourment damour  

Les cacas boeuf

Ces gâteaux que l’on trouve surtout à Marie-Galante sont appelés ainsi en raison de leur ressemblance avec la… bouse. Mais la comparaison s’arrête là 😉 Ils sont en réalité composés de noix de coco et de sirop batterie (le sirop de canne), d’où leur couleur brune !

 

Le chodo et gâteau fouetté

On finit ce tour des spécialités culinaires de la Guadeloupe par le délicieux chodo, une sorte de crème anglaise servie sur une grosse part de gâteau moelleux appelé pain doux. Un délice… À découvrir principalement lors des célébrations familiales, anniversaires, baptêmes, etc.

 

Toutes les autres spécialités antillaises à goûter en Guadeloupe – A l’apéro 

 

La chiquetaille de morue et de hareng saur.

Il s’agit de morue émiettée mélangée à de l’oignon, de l’ail, des cives, du piment végétarien, qu’on mange sur des tartines de pain mais que l’on retrouve aussi dans les bokits et agoulous; ainsi que dans le féroce. Il s’agit des incontournables de la cuisine antillaise.

Dans le même style, vous avez aussi la chiquetaille ou souskay de hareng saur, mélange de hareng écrasé, d’ail, de cives, de persil, de piment et de petits bouts de carottes. 

 

Le féroce d’avocat

Ici on parle d’avocat écrasé, mélangé à de la farine de manioc et à de la chiquetaille de morue, puis formé en petites boules. On en mange souvent à l’apéro !

 

spécialité guadeloupe feroce davocat

 

Les accras 

Ça aussi, vous connaissez sûrement. Avec un verre de ti punch, de planteur ou de punch coco ou cacahuète ou maracuja, ça passe tout seul. Pour les néophytes, les accras sont comme des petits beignets salés, généralement à la morue, mais aussi aux légumes. Mais le top des accras, c’est la version crevette, qu’on n’a souvent pas envie de partager. Prenez-en plusieurs assiettes au cas où 😉

 

spécialité guadeloupe accras

Le boudin créole 

Vous en avez sûrement entendu parler mais saviez-vous qu’il existe toutes sortes de boudin créole ? Vous avez bien entendu le boudin noir, à base de sang et de pain (bien meilleur que ça en a l’air !), mais aussi des déclinaisons au poisson, au lambi (un crustacé) ou encore au chatrou (du poulpe). 

 

Toutes les autres spécialités antillaises à goûter en Guadeloupe – En plat principal 

 

Les fricassées 

En parlant de lambi et de chatrou, vous les trouverez souvent au menu des restaurants sous forme de fricassée, c’est-à-dire en sauce, servie avec du riz et des légumes racines comme les dachines, les ignames, la patate douce; du gratin de banane jaune (ce qu’on appelle ailleurs la banane plantain), de christophine ou de papaye; et des lentilles ou des haricots rouges. Une autre fricassée à tester, celle au coq !

 

Le poulet boucané 

Recette héritée des Amérindiens, premiers habitants des Antilles, le poulet boucané est lui aussi incontournable. Traditionnellement cuit à l’étouffée pendant de longues heures, au-dessus de morceaux de canne à sucre posés sur les braises, ce poulet offre une saveur fumée inédite. 

 

La sauce chien

Qui dit poulet boucané, dit forcément sauce chien. Mais ça marche aussi avec le poisson grillé. La sauce chien c’est la touche qui parfait généralement les plats de viande ou de poisson grillés. En résumé, c’est un mélange de dés de tomate, d’oignons, de cives, d’ail, de persil, de piment végétarien, de citron, d’huile, de sel et de poivre, le tout allongé par un peu d’eau bouillante. Juste ça et du poulet (ou du lambi, ou de la daurade) grillé, et vous êtes au paradis. A essayer aussi avec les balaous frits.

Tout comme la chiquetaille de morue et la souskay de hareng saur, vous pourrez éventuellement trouver de la sauce chien en bocal dans les épiceries et supermarchés, ce qui en fait un souvenir sympa à ramener de Guadeloupe, en plus des bouteilles de rhum !

 

Le court-bouillon de poisson

Cette spécialité des Antilles se présente sous la forme de poissons rouges à chair blanche, entiers, du vivaneau ou de la dorade en général, cuits dans un bouillon d’oignons, de tomate et d’huile de roucou pour la couleur bien rouge. A manger avec du riz blanc. 

 

spécialité guadeloupe fruits mer

Le pâté en pot 

Plutôt considéré comme une spécialité de la Martinique, le pâté en pot est une délicieuse soupe qui se mange en début de repas lors des fêtes familiales (mariage, anniversaire, baptême, etc). Dans l’assiette, un bouillon de légumes coupés en petits morceaux (carotte, navet, choux, poireau, giraumon, pomme de terre, céleri) revenus dans de l’huile avec des abats de mouton, relevé avec du vin blanc et des câpres vinaigrées. 

 

Toutes les autres spécialités antillaises à goûter en Guadeloupe – Les desserts

 

Le blanc manger coco, le flanc au coco, le sorbet coco

Avec de la gélatine et du citron vert pour le premier, et de l’œuf et du caramel pour le deuxième, ces deux desserts antillais sont à ne pas rater lors de votre séjour en Guadeloupe ! Le sorbet coco est aussi un incontournable, à déguster les pieds dans le sable, après un bain de mer.

 

La cassave 

En version salée ou sucrée, la cassave est une grosse galette fourrée, composée de farine de manioc, que l’on fait cuire sur une grande plaque chaude. Et c’est de là que sort le nom du fameux groupe de zouk Kassav’ ! Un bon goûter après une journée sur une des belles plages de Guadeloupe. 

 


Pour réaliser votre tour des spécialités de la cuisine créole en Guadeloupe, découvrez les offres de location de voiture de Zotcar à l’aéroport, à Saint-François, à Sainte-Anne, à Basse-Terre, au Lamentin ou au Gosier

location-voiture-vacances-citadine

Laissez nous votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *