zotcar - activité guadeloupe

Top 11 des activités à faire en Guadeloupe

À la question “Guadeloupe ou Martinique ?”, vous ne vous êtes pas encore décidé ? Ou bien votre choix est déjà fait ? Pour savoir ce qui vous attend sur l’île papillon, nous vous avons préparé une liste des meilleures activités à faire en Guadeloupe.

 

 

1. Partir à la découverte des cascades

 

Oui, c’est pour cela qu’on appelle la Guadeloupe “l’île aux belles eaux” : pour ses multiples cascades et bassins à découvrir en Basse-Terre, la partie occidentale de la Guadeloupe, verte et montagneuse, contrairement à la Grande-Terre, qui est plate et sédimentaire. 

 

 

Voici quelques cascades à mettre sur votre to-do list

  • La cascade aux écrevisses, une des plus populaires, facilement accessible
  • Le saut de la Lézarde, chute haute de 12 mètres à Petit-Bourg qui se découvre après une petite balade agréable dans la forêt tropicale où vous pourrez apercevoir quelques belles fleurs locales : alpinias, roses de porcelaine, balisiers 
  • Le saut d’Acomat, superbe bassin émeraude à Pointe-Noire 
  • La chute du Galion à Saint-Claude, une cascade impressionnante de pas moins de 40 mètres de haut, creusée dans la lave des contreforts de la Soufrière et qui nécessite 2h30 de rando aller-retour. 
  • Le bassin Paradise à Capesterre-Belle-Eau, situé à 15 minutes de la seconde chute du Carbet, suffisamment profond pour faire quelques plongeons. Le petit plus : une cascade d’eau chaude se trouve 10 minutes plus bas du bassin Paradise.
  • Les fameuses chutes du Carbet ! Trois belles chutes à découvrir en 4h de rando.

 

Cascades Guadeloupe

 

 

2. Se détendre aux sources chaudes

 

Parmi les activités à faire en Guadeloupe, les sources chaudes sont clairement incontournables. Et il y a plusieurs opportunités d’en profiter :

 

  • Les bains de Dolé à Gourbeyre; en pleine forêt, vous pourrez choisir entre les petits bassins naturels de la rivière ou le bain des amours, un bassin carrelé en forme de cœur pour un petit moment romantique en amoureux en Guadeloupe. 

 

  • Les bains jaunes au départ de la randonnée de la Soufrière, dont la température peut atteindre les 28 degrés. Idéal pour se relaxer à la descente. Il est cependant recommandé de ne pas y plonger la tête car des parasites pourraient se trouver dans l’eau, avec un risque de méningite. Pas idéal comme souvenir de vacances…

 

  • Direction Bouillante et deux autres lieux atypiques de la Guadeloupe, à la source de Thomas pour un bain chaud en pleine mer, et aux baignoires du bain du Curé, créées en bord de mer. 

 

  • Les douches sulfureuses de Sofaia à près de 31 degrés vous offriront une petite expérience de thalasso gratuite en pleine nature, plus que sympa après avoir fait la randonnée de la cascade des trois cornes.

 

3. Découvrir le street art à Pointe-à-Pitre

 

Pointe-à-Pitre peut parfois être négligée par les touristes. Mais si ça vous dit d’aller découvrir la ville capitale, pourquoi ne pas le faire de façon originale à travers un tour des œuvres de street art d’artistes locaux ? L’entreprise Pousse-Pousse propose même des tours en voiturette électrique, guidés par un artiste différent à chaque fois.

 

 

Consulter le guide de la location en Guadeloupe !

 

4. Plonger dans le grand cul-de-sac marin

 

Formé par une barrière de corail entre le nord de la Basse-Terre et l’ouest de la Grande-Terre, le grand cul-de-sac marin est un superbe lagon dont les riches fonds sous-marins ne demandent qu’à être découverts en plongée sous-marine ou en snorkeling. Mais si vous n’avez pas envie de vous mouiller, essayez une balade en bateau à fond de verre.

 

5. Ou dans la réserve Cousteau

 

Aire maritime protégée localisée au large de la ville de Bouillante, la réserve Cousteau est un paradis pour les plongeurs à visiter en Guadeloupe. Sur près de 1000 hectares, on y croise d’innombrables poissons et coraux colorés et des tortues; et en s’aventurant plus loin en bateau, on peut même y apercevoir dauphins, baleines à bosse et cachalots. Pas mal comme souvenirs de votre séjour en Guadeloupe !

 

6. Lézarder sur la plage

 

S’offrir un voyage en Guadeloupe sans aller à la plage, c’est un peu comme aller à Disney et ne faire aucune attraction : vous rateriez l’essentiel, ce qui fait une bonne partie du charme de l’île papillon. Et si vous êtes venus pour les plages de sable blanc aux eaux turquoise, vous allez être servis. De la Pointe des Châteaux tout à l’est de la Grande-Terre au Gosier en revenant vers l’ouest, sable fin, eaux translucides et cocotiers de carte postale, tout y est. En Basse-Terre, les belles plages ne manquent pas non plus.

 

Au programme

  • Sorbet coco à la plage de la Caravelle de Sainte-Anne pour le goûter 
  • Surf à Saint-François aux spots du Helleux ou de l’anse Salabouelle
  • Balade en kayak et journée à l’îlet du Gosier 
  • Bronzette sur la plage de Grande Anse à Deshaies ou celle de la Porte d’enfer à Anse-Bertrand 
  • Randonnée à cheval sur la belle plage de Cluny entre Deshaies et Sainte-Rose
  • Activités nautiques à Saint-François ou à l’anse Tabarin au Gosier
  • Ou même, apéro de fin de journée en bord de mer, sur la plage de la Datcha au Gosier

 

Plage Grande Anse

 

7. Partir en randonnée

 

En plus des belles plages de Guadeloupe, l’île n’est pas non plus avare en randonnées avec 300 km de sentier balisé en pleine forêt tropicale au sein du parc national de la Guadeloupe, pour se lancer dans l’ascension – plutôt facile – du volcan de la Soufrière; ou partir à l’assaut des côtes déchirées de la Pointe de la Grande Vigie et de Porte d’Enfer pour des vues à couper le souffle. 

Si vous êtes plus aventureux, le GR-G1 ou “Trace des Alizés”, qui traverse la Basse-Terre, vous attend pour 14h de randonnée dans la forêt humide.

 

Forêt Guadeloupe

 

8. Visiter l’archipel

 

La Guadeloupe est certes une île mais plus que cela, c’est surtout un petit archipel de multiples îles et îlets baignant dans la mer des Caraïbes, sur lesquels partir en excursion :

 

  • Le petit îlet Gosier en face de la ville 
  • L’îlet Caret situé dans le grand cul-de-sac marin 
  • L’île de la Désirade, surtout connue pour ses iguanes et sa réserve biologique de pierres semi-précieuses
  • L’île de Marie-Galante, couverte de cannes à sucre, appelée la grande galette ou encore lîle aux cent moulins, vestiges de son passé sucrier. Là-bas, vous pourrez également profiter d’une dégustation à la distillerie Bielle, faire une balade en charrette à boeufs tirants ou partir découvrir la curiosité géologique de Gueule grand gouffre
  • Les îles des Saintes, Terre-de-Haut et Terre-de-Bas, paradis d’un week-end où l’on ne se déplace qu’à vélo ou en scooter, où on mange des tourments d’amour, gâteaux typiques, au petit-déjeuner et au goûter, et où on bénéficie de superbes vues sur l’océan depuis les reliefs escarpés.

 

L’île de Petite-Terre, réserve naturelle protégée à quelques kilomètres de Saint-François, vous en mettra plein la vue avec ses iguanes, sa colonie de bernards l’hermite, ses requins citron, tortues vertes, barracudas, raies et nombreux poissons.

 

 

 

Comparer les tarifs !

 

9. Découvrir la route de l’esclave

 

A voir également en Guadeloupe, La route de l’esclave est un parcours patrimonial parmi 18 sites de mémoire, réparti sur 4 des îles de l’archipel, destiné à découvrir divers lieux de l’Histoire de l’esclavage de l’archipel

Au programme notamment : des indigoteries, plusieurs habitations, deux forts, un musée, un cimetière d’esclaves, le canal de Rotours creusé à la main par des esclaves ainsi qu’une poterie. Le musée Mémorial ACTe situé à Pointe-à-Pitre, dédié à la mémoire de la traite et de l’esclavage, est à ne pas rater pour compléter le parcours.

 

10. Faire le tour de la Basse-Terre

 

Moins touristique que la Grande-Terre, la Basse-Terre regorge pourtant d’activités : 

  • La visite du jardin botanique de Deshaies, ancienne propriété de coluche, pour découvrir la faune et la flore de la Guadeloupe
  • Des excursions en bateau depuis Baie-Mahault, Sainte-Rose ou Deshaies pour aller à la rencontre des dauphins et admirer le coucher du soleil sur la côte Ouest de la Basse-Terre
  • Du canyoning et des bivouacs au sein du parc national de la Guadeloupe
  • Une incursion dans la parc floral du Jardin de Valombreuse
  • Un parcours à 20 mètres du sol au parc zoologique des Mamelles 
  • La découverte de nombreuses exploitations agricoles; à Vieux-Habitants, Vanibel pour la vanille, le café et la banane, et La Grivelière pour le café et le cacao; ou encore le musée de la banane à Trois-Rivières.

 

Basse Terre Guadeloupe

 

11. Découvrir la gastronomie guadeloupéenne

 

Impossible de quitter la Guadeloupe sans avoir goûté à quelques-unes de ses spécialités culinaires. Des accras aux bokits et agoulous, du poisson grillé aux dombrés et ouassous, des tourments d’amour aux flans au coco, des jus de fruits locaux aux rhums guadeloupéens, à savoir Bologne, Longueteau, Damoiseau et Severin

 

 


 

 

Avec toutes ces idées, vous avez là de quoi préparer un bon programme pour découvrir la Guadeloupe de long en large. Pour pouvoir réaliser toutes ces excursions et visites en Guadeloupe, profitez de la location de voiture 30% moins chère avec Zotcar à l’aéroport, à Saint-François, à Sainte-Anne, au Gosier, à Basse-Terre ou bien encore au Lamentin.

 

 

Louer une voiture sur Zotcar

 

Laissez nous votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *