zotcar - conduire- en - guadeloupe

Conduire en Guadeloupe : 6 erreurs à ne pas commettre !

Vous avez choisi la location de voiture pour votre séjour en Guadeloupe ? Bonne idée !

Entre les transports en commun, les taxis et le stop, c’est tout simplement la meilleure solution de tranquillité et de liberté.

Il y a cependant quelques petites choses à savoir avant de prendre la route en Guadeloupe, histoire d’éviter des soucis, voire des accrochages. Voici 6 erreurs à éviter lorsque vous conduirez sur l’île aux belles eaux

 

1. Avoir moins de 2 ans de permis de conduire 

Les agences de location de voiture demandent souvent deux ans de permis pour pouvoir louer un véhicule. Par défaut, vous pourriez choisir une voiture sans permis mais vous ne pourrez pas attaquer les montées et donc ne pourrez pas aller partout. 

 

Bref, pensez à vérifier qu’au moins un de vos compagnons de voyage ait le permis depuis plus de deux ans afin de pouvoir profiter à fond de l’île. Notez également que la plupart des locations ne sont possibles qu’à partir de 21 ans. Des frais supplémentaires sont souvent appliqués en dessous de 25 ans. 

 

2. Se retrouver sur la route de la traversée à la tombée de la nuit

D’Est en Ouest, la route de la traversée aussi appelée route des Mamelles, permet de relier la ville de Petit-Bourg à celle de Pointe-Noire en Basse-Terre, en passant par la forêt du parc national de la Guadeloupe. En une demi-heure de route, elle permet de s’offrir un bon shot de verdure et de s’arrêter à la Maison de la forêt, d’aller découvrir la cascade aux écrevisses ou encore le Zoo de Guadeloupe.

 

Sympa le jour, mais sinueuse voire étroite, et surtout pas très fréquentée, la route de la traversée n’est pas très attirante la nuit. Prendre le risque d’avoir un pépin sur la route en pleine nuit n’est donc pas la meilleure idée

 

Dans la même idée, évitez les quartiers sensibles, Boissard et Carénage notamment, des abords de Pointe-à-Pitre la nuit. Histoire d’éviter les ennuis car comme on dit en créole “Jou malè pa ni pran gad” (Qui peut se traduire par “La mise en garde est inutile les jours de malheur”).

 

 

Louer une voiture sur Zotcar

 

3. Dépasser les limitations de vitesse

Le code de la route français s’appliquant également en Guadeloupe, cela peut paraître évident de devoir le respecter. S’il faut une raison de plus de vous convaincre, plus de 60 radars ont été installés sur les routes guadeloupéennes, pour faire face au nombre important d’accidents. 

 

N’imitez donc pas les chauffards imprudents que vous pourrez croiser sur la route et restez mesurés sur le champignon pour éviter de vous faire flasher. L’amende dans la boîte aux lettres au retour n’est jamais une bonne surprise. 

 

4. Vouloir faire le plein le soir 

Vous le remarquerez, ce sont des pompistes qui fournissent le carburant dans les stations-service en Guadeloupe. Quand celles-ci sont fermées, il n’y a donc pas nécessairement de service autonome. 

Si la station-service la plus proche de votre résidence de vacances ferme à 22h, comme la grande majorité d’entre elles, pensez donc à faire le plein avant d’aller sortir danser le zouk toute la nuit. 

 

Consulter le guide de la location en Guadeloupe !

 

5. Partir aux horaires des bouchons 

En Guadeloupe, tous les chemins mènent aux mêmes routes principales et c’est bien cela le problème. Aux heures de pointe, les grands axes sont hyper encombrés, l’activité économique étant très concentrée dans la zone de Jarry notamment.

Bref, il est difficile d’éviter les embouteillages entre 7h et 8h30 et entre 16h et 18h. Au choix, vous pouvez partir de la plage ou de votre randonnée plus tôt, ou en profiter pour prendre l’apéro sur place et rentrer plus tard.

 

6. Être trop confiant  

Oui, le code de la route est le même qu’en France, mais non, il n’est pas forcément interprété de la même façon. Certains comportements pourront donc vous surprendre sur les routes guadeloupéennes et même si vous êtes dans votre bon droit en théorie, la pratique peut s’avérer être différente. 

 

Restez donc toujours prudent, vérifiez plusieurs fois avant de doubler ou de vous engager, et méfiez-vous des queues de poisson. Puisqu’on parle de se méfier, ne présumez jamais de la bonne conduite des conducteurs de deux-roues, particulièrement adeptes de sensations fortes. Mieux vaut se tenir à distance 😉

 


 

Une fois ces petits conseils intégrés, vous pourrez encore plus profiter de vos vacances et de toutes les activités que la Guadeloupe a à offrir, sans avoir à passer par la case “faire marcher l’assurance de la location de voiture”.

Découvrez la location de voiture avec Zotcar en Guadeloupe présent à l’aéroport, à Saint-François, à Saint-Anne, au Gosier, à Basse-Terre et également au Lamentin.

 

 

Comparer les tarifs !

Laissez nous votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *